La maison d’édition

« Imaginer des passerelles entre le mot et l’image, prendre le temps de réaliser des livres qui résistent au temps, en partager la découverte avec le plus grand nombre »

Diane de Selliers

Diane de Selliers © Camille Lamy
Diane de Selliers © Camille Lamy


Un livre. Un livre par an, tel est le pari des Éditions Diane de Selliers. Depuis 1992, la maison d’édition publie des textes majeurs de la littérature en correspondance avec les grandes œuvres de l’histoire de l’art. Cette rencontre entre littérature et peinture fait de chaque livre une création à part entière.

Au-delà de leur contenu, les ouvrages portent en eux une histoire, celle de la maison d’édition Diane de Selliers et de sa fondatrice. « L’art sait façonner une certaine forme de beauté, complétant la vie de manière imperceptible, combinant les impressions, combinant les jours… ». Ces vers du poète grec Cavafy, chers à Diane de Selliers, révèlent le sens de sa démarche : que l’art et la vie puissent intimement s’entremêler.

Posséder un livre Diane de Selliers, c’est partager l’aventure de la maison. Exhumer avec émerveillement des textes fondateurs enfouis, partir en quête, avec la minutie et la ténacité du chercheur d’or, d’une iconographie rare, souvent inaccessible au grand public, et n’en garder que les plus belles pépites. Posséder enfin un ouvrage qui a exigé toutes les attentions et toutes les forces d’une équipe passionnée. Car publier un livre, chez Diane de Selliers, cela prend du temps. Dix ans pour le plus exigeant d’entre eux. C’est le fruit d’un patient travail quotidien, que l’on découvre en franchissant la porte du 19 de la rue Bonaparte, au cœur de Saint-Germain des Prés, à la rencontre d’une équipe jeune et enthousiaste, fière d’œuvrer à un catalogue d’une rare beauté.

Dans leurs recherches, les membres des éditions sont épaulés par des universitaires et des spécialistes dont le travail est financé par l’Institut Diane de Selliers. Fondé en 2010, l’Institut a pour but de soutenir la recherche en histoire de l’art et la mise en valeur d’œuvres du patrimoine de l’humanité.

Montrer, avec chaque livre, que l’art est miraculeux : s’il témoigne des différences profondes entre les peuples et les générations, il est un langage universel au-delà des langues et des cultures. C’est la raison d’être de la maison Diane de Selliers et de son Institut.


L’équipe

Louise Bocquin

Responsable de la communication sur le web et du développement commercial à l’international

Lorsque j’ai quitté les classes préparatoires littéraires pour entrer en école de commerce, je n’arrivais pas à quitter le monde des livres et ai mené en parallèle une licence de lettres modernes. Un premier stage au sein des éditions m’a permis d’associer son métier passion, la communication, à mon loisir passion, la littérature. C’est cette maison en particulier qui m’a attirée dans le milieu de l’édition à l’origine, par la richesse de son univers, de ses ouvrages, et la passion de Diane de Selliers à porter chaque nouvel ouvrage.

Mon rôle est de partager cet univers sur le web et à l’international, et mon envie personnelle est de faire plonger les lecteurs dans les coulisses de la maison qui fourmille de belles rencontres, d’anecdotes et de découvertes passionnantes.


Hélène Boutin

Secrétaire d’édition

Longtemps partagée entre la littérature et les beaux arts, j’ai trouvé chez Diane de Selliers de quoi concilier ces deux passions !

Stagiaire en 2015, j’ai la bonne surprise de me voir proposer le poste de secrétariat éditorial sous la supervision de Marion Balalud.


Joséphine Barbereau

Pilotage de la maison d’édition

J’ai démarré aux éditions Diane de Selliers en 1999. Après un stage en recherche iconographique, j’ai grandi au sein de la maison, où je deviens finalement éditrice. En 2012 je vole de mes propres ailes et crée les ateliers Little io, art&culture pour les enfants. Passionnée par les questions liées à la transmission culturelle, je trouve aujourd’hui mon équilibre entre cette activité et le pilotage de la maison d’édition.

En dehors des textes « qui accompagnent et font grandir », de l’art et du regard émerveillé des enfants, j’aime rêver au bord de l’eau, inventer des histoires, et rire.


Marion Balalud

Responsable éditoriale

Après un DESS Politiques éditoriales à l’université Paris XIII-Villetaneuse et de nombreux stages, je suis venue renforcer l’équipe des éditions Diane de Selliers en 2009 pour organiser les campagnes photographiques du Ramayana et m’occuper de La petite collection. Aujourd’hui responsable éditoriale, je suis au cœur de la réalisation de chaque ouvrage et de la stratégie globale de la maison d’édition.


Jeanne Cottet

Responsable de la communication événementielle et du développement commercial en France

Après un passage dans une école d’art graphique j’ai appris l’histoire de l’art à l’École du Louvre, à la Sorbonne et l’histoire de la gastronomie à l’Institut Catholique de Paris. Je suis arrivée chez Diane de Selliers en 2013 pour participer à la recherche iconographique de Poésies, Une saison en enfer et Illuminations d’Arthur Rimbaud à la lumière de la peinture moderne au tournant du xxe siècle, ce fut une réelle découverte du milieu éditorial et à la suite de cela j’ai pris mes fonctions à la communication événementielle et au commercial.

Mon quotidien ? Faire en sorte que la maison rayonne auprès de nos libraires et clients. Mes connaissances en histoire de l’art me permettent de garder les yeux et les oreilles grands ouverts sur les projets éditoriaux en cours, l’échange et le dialogue avec l’équipe est essentiel.

Littérature, peinture, poésie, gastronomie, musique... sont autant de formes qui font la force de l’Art. Un livre qui marie la littérature avec des œuvres picturales est un trésor pour l’imagination et la connaissance associés au plaisir de la découverte. C’est selon moi l’une des vocations primordiales d’un éditeur, porte-parole et garant de la richesse culturelle et intellectuelle de ce monde.

L'avis de la presse

Chaque année, les éditions Diane de Selliers publient un joyau de la littérature universelle, avec des illustrations qui en éclairent la portée.

Lire, André Clavel

Les ouvrages de Diane de Selliers traversent à la fois les siècles, les générations et les pays ; ce sont des territoires de culture universelle.

Bibliothèque Médicis, Jean-Pierre Elkabbach, sur Public Sénat

Les livres édités par Diane de Selliers sont des liaisons heureuses entre l’image et le texte, le luxe et la raison. Son catalogue est une liste de trésors.

Ouest France, Hervé Bertho

C’est devenu une tradition incontournable : chaque année, les éditions Diane de Selliers nous offrent un joyau.

Lire, André Clavel

Quel éditeur est en mesure de proposer aujourd’hui de pareils livres ? La réponse est simple : aucun. Les éditions Diane de Selliers sont la seule exception qui (magnifiquement) confirme la règle.

Art Absolument, Pascal Bonafoux

D’emblée, pour marier l’art et la littérature, Diane de Selliers a opté pour un haut niveau de qualité. Elle travaille ainsi comme un artisan d’art, au rythme d’un ouvrage par an, amoureusement porté, ciselé, poussant chaque fois un peu plus loin le goût du défi.

La Croix, Sabine Gignoux

Chasseuse de trésors qu’elle seule parvient à débusquer au prix de multiples voyages et de sésames dont elle tient les codes secrets, Diane de Selliers sort chaque fois victorieuse des combats qu’elle engage.

Le Soir, Dominique Legrand

Les Éditions Diane de Selliers font figure d’excellence dans le monde de l’édition. Les récits fondateurs qu’elles publient disent la vie dans ses quêtes et ses détours.

Le Vif / L’Express, Guy Gilsoul

Deux passions animent à parts égales Diane de Selliers : la littérature et l’image. Et c’est pour magnifier l’une et l’autre qu’elle publie les plus beaux textes du patrimoine culturel mondial illustrés par des artistes de génie d’hier et d’aujourd’hui.

M, Le magazine du Monde, Geneviève Lamoureux

Incontestablement, Diane de Selliers maintient dans notre France contemporaine submergée par la confusion un savoir-faire de très haut niveau en matière d’édition.

Mémoire des Arts, Alain Vollerin

Hommage à une femme qui ne se manifeste qu’une fois par an, et qui fait de l’artisanat d’art tout autant que de l’édition. Elle s’appelle Diane de Selliers, et régulièrement, souvent à l’approche des fêtes, elle nous offre un ovni.

Plume, Patrick Poivre d’Arvor

Éditrice de livres incomparables, amateur d’art ancien et contemporain, amie des peintres, Diane de Selliers n’agit qu’avec le cœur.

Point de vue, Philippe Séguy

Unique en son genre, cette éditrice n’en finit pas de nous étonner.

Figaroscope, Marie-Ange Payot

Ces ouvrages extrêmement soignés sont dotés de remarquables illustrations complétant au mieux le message du texte. Cette passion pour la perfection aboutit à n’offrir le fruit mûr de ces trouvailles qu’une fois par an. Mais la qualité de fabrication alliée à l’intemporalité du sujet confèrent à l’ouvrage créé l’immortalité des livres qui restent.

L’Événement, Amandine Klep

Diane chasseresse de talent, madame de Selliers occupe dans l’édition une place qui n’appartient qu’à elle. Un livre une fois l’an, mais de ceux que l’on garde toute une vie.

Elle Décoration, François Baudot

Belge de Paris, cette femme entreprenante édifie peu à peu une sorte de chapelle Sixtine de l’édition.

Madame Figaro, Marc Lambron

Diane de Selliers rapproche grands peintres et grands textes de littérature. Son exigence et sa passion pour les arts confèrent à chacun de ses ouvrages un caractère unique.

Cimaise, Philo Decléenne

L’œuvre éditoriale de Diane de Selliers est considérée comme l’une des plus exceptionnelles d’Europe, peut-être même du monde.

L’Éventail, Philippe Cruysmans